Que faire à Saint-Domingue en République dominicaine ?

Publié le : 23 janvier 202310 mins de lecture

Saint-Domingue est considérée comme la plus ancienne ville fondée par l’Espagne dans les Amériques, et elle respire l’histoire et la culture.  Avec ses dizaines de bâtiments centenaires, il n’est pas difficile de comprendre pourquoi elle est la coqueluche des touristes de la République dominicaine. 

En plus d’être célèbre pour avoir abrité la première université, la première cathédrale et le premier hôpital du continent, elle abrite des plages paradisiaques et de magnifiques grottes. La capitale de la République dominicaine, située sur la mer des Caraïbes, se trouve dans une région où la rivière Ozama se jette dans la mer, ce qui en fait l’une des plus belles destinations de la côte dominicaine. Les options sont diverses – des plages fantastiques aux eaux cristallines et aux sables étincelants, aux forts, palais, cathédrales, portails et musées qui révèlent l’histoire de la découverte des Amériques et de tout le développement du pays. Partez découvrir la fascinante capitale dominicaine ! Voici quelques conseils pour optimiser votre itinéraire.

Que faire à Saint-Domingue ?

Quelques sites et attractions à ne surtout pas manquer.

Puerta del Conde et Calle El Conde

Commencez votre visite de la ville par la Puerta del Conde et la Calle El Conde : une énorme porte qui, dans le passé, était appelée le bastion de San Gennaro, une construction militaire formée par un arc en pierre et des cubes massifs.

L’endroit est resté fermé jusqu’au 17ème siècle, et aujourd’hui, on ne peut voir qu’une partie du mur et des sentinelles. Après avoir franchi la porte, vous entrerez dans la ville fortifiée de Saint-Domingue, qui regorge de bâtiments anciens. 

Cathédrale Primada

Lors de votre visite de la ville dominicaine, ne manquez pas de visiter la Catedral Primada, consacrée comme le premier temple catholique du Nouveau Monde par le pape Paul III en 1546. Dédiée à Santa María de la Encarnación, l’église présente une façade gothique avec des ornements de la Renaissance, qui datent de 1546, et se distingue dans le paysage urbain. À l’intérieur, vous pourrez voir des dizaines d’œuvres d’art réparties dans l’église, comme le tableau de la Vierge de l’Altagracia, datant de 1523, les pierres tombales de différents archevêques et d’autres éléments de la période coloniale, ainsi qu’un retable baroque.

Forteresse d’Ozama

L’une des attractions les plus intéressantes de l’histoire de Saint-Domingue est sans aucun doute la forteresse d’Ozama, construite au XVIe siècle par les Espagnols. Le site est considéré comme le premier bâtiment militaire permanent des Amériques, et marque la colonisation par les Espagnols.

Située sur une large zone herbeuse, la forteresse ressemble beaucoup à un château médiéval, et possède une tour centrale de près de 20 mètres de haut.

Pour atteindre la partie la plus haute de la tour, vous devrez monter un escalier en colimaçon, qui mène les visiteurs à une plate-forme d’observation, d’où vous aurez une belle vue sur la vieille ville. Sur place, vous pouvez encore voir les canons originaux de l’époque de la colonisation et visiter différents espaces, tels que les tunnels et les donjons, où les prisonniers étaient retenus dans le passé. 

Panthéon national

Prévoyez une visite du Panthéon national : un édifice très important pour le pays qui est même protégé quotidiennement par la garde d’honneur en personne. Le Panthéon abritait également une ancienne église jésuite, construite au XVIIIe siècle, qui a été transformée en mausolée national en 1956. Le site abrite les restes de personnes considérées comme des héros nationaux, tels que Salomé Ureña, Gregorio Luperón, Concepción Bona et Juan Sánchez Ramírez, entre autres. Pendant la visite du bâtiment, il est possible pour les visiteurs d’explorer l’intérieur, tout décoré dans le style baroque et avec une immense peinture murale conçue, qui représente l’ascension vers le paradis et le Jugement dernier.

Musée de las Casas Reales

Si vous souhaitez découvrir l’histoire de Saint-Domingue, le Museo de las Casas Reales doit figurer sur votre liste d’attractions. Dans le passé, le lieu abritait la Cour de justice et était également la résidence des gouverneurs du pays.

Outre sa riche collection, qui raconte l’histoire de la République dominicaine, l’architecture de son bâtiment attire également l’attention des visiteurs. 

Le bâtiment a été construit en pierre et en matériaux de maçonnerie de premier ordre, avec des caractéristiques architecturales de style gothique, élisabéthain et plateresque de la Renaissance, et des éléments à caractère militaire. En visitant l’espace, vous pourrez voir des tapisseries anciennes, des objets de l’époque coloniale, des cartes, des objets décoratifs, des meubles, des documents et bien plus encore.

Alcázar de Colón

L’un des sites les plus importants de la ville coloniale, l’Alcázar de Colón est considéré comme le premier palais fortifié du Nouveau Monde.

Le célèbre palais compte 72 portes et fenêtres, 55 chambres et autres espaces, qui ont été le théâtre de rencontres de grands noms de l’histoire dominicaine, comme Velázquez, Cortés et Balboa, qui voulaient conquérir le Mexique. Ne manquez pas de visiter les cours, les salles et les chambres, ainsi que l’immense jardin à l’extérieur du bâtiment. 

Parc national Los Tres Ojos

Le parc national Los Tres Ojos est l’un des sites touristiques les plus recommandés de Saint-Domingue pour ceux qui aiment le contact avec la nature et une dose d’aventure. L’endroit est célèbre pour abriter des grottes formées par un énorme lac d’eau douce et des grottes interconnectées, qui se sont formées il y a des milliers d’années. Lorsque vous visiterez la région, vous serez enchanté par les formations rocheuses et les couleurs de l’eau, qui présente différentes nuances de vert et de bleu. Avec la lumière qui entre par les fissures, le paysage est encore plus surréaliste.

Ne manquez pas le lac des eaux sulfureuses, qui a une profondeur de quatre mètres, La Nevera, aux eaux très froides, et aussi le lac Damas, qui servait autrefois de station thermale pour les femmes et les enfants.

Enfin, la lagune de Los Zarama Gellones, entourée de végétation, devrait également figurer sur votre itinéraire. Le puits est le seul lac extérieur de tout le parc. 

Pour visiter toutes les lagunes, il est possible de faire des excursions en bateau à l’intérieur des grottes.

Playa Boca Chica

À Saint-Domingue, les plages devraient être des étapes obligatoires de votre visite de la capitale dominicaine. L’une des plus visitées est Playa Boca Chica avec 1,6 kilomètres de sable blanc et d’eaux transparentes, avec une mer bleu turquoise.

Protégé par un énorme récif corallien, le site est parfait pour ceux qui veulent faire de la plongée libre, car le tronçon est profond d’environ un mètre et demi et ressemble à une grande piscine naturelle.

En plus de la beauté naturelle typique des plages des Caraïbes, la région est également très populaire pour les tournois de volley-ball et les compétitions de régates. 

Le phare de Colomb

Le phare de Colomb (ou Faro a Colón), construit en forme de croix où les restes de Christophe Colomb ont été enterrés, sert actuellement de musée et de mausolée, attirant des milliers de visiteurs chaque année. Conçu par l’architecte écossais Joseph Gleave, il a été construit pour commémorer le 500e anniversaire de l’arrivée de Christophe Colomb dans le Nouveau Monde. Lorsque vous visiterez l’immense bâtiment, vous ne verrez pas un phare traditionnel avec une tour géante, mais une construction en béton, rappelant une pyramide. Au cours de votre visite, vous pourrez découvrir des expositions d’objets provenant des Amériques, d’Espagne et de Chine, ainsi que des œuvres d’art en argent et en or. Le site abrite également des répliques des navires qui ont transporté Christophe Colomb et son équipage lors de leur voyage à travers l’océan Atlantique.

Où séjourner à Saint-Domingue ?

La ville dispose d’excellentes options hôtelières pour tous les goûts et toutes les bourses.

La zone coloniale est la zone la plus recommandée pour séjourner, car le quartier dispose des options d’hébergement les plus diverses, avec de grandes infrastructures et des prix variés, des endroits simples pour ceux qui veulent économiser de l’argent à ceux plus luxueux et confortables.

En plus d’avoir les meilleurs hôtels, la région compte également de nombreux restaurants, bars et magasins, et possède plusieurs attractions touristiques, ce qui facilite les visites.

Comment se rendre de Saint-Domingue à Punta Cana ?

Si vous êtes à Saint-Domingue et que vous souhaitez connaître Punta Cana, l’une des destinations les plus célèbres du pays, sachez que le voyage est très rapide et sans grandes complications. La distance entre les deux villes est de moins de 200 kilomètres, et le trajet dure un peu plus de deux heures. Vous pouvez louer un transfert dans les agences de voyage de la capitale ou faire le trajet en taxi, ce qui s’avère être une option légèrement plus coûteuse. Ces options sont idéales pour ceux qui veulent faire un voyage confortable, sans se soucier des coûts. Mais si vous ne voulez pas dépenser trop d’argent, vous pouvez voyager en bus. 

Plan du site